Browsing Category

Technique

Moto Technique

BMW R 1200 RT 2017 Essai et comparatif avec les modèles précédents

BMW R 1200 RT 2017

Après avoir parcouru plus de 300 000 km sur plusieurs BMW R 1200 RT, je livre mon avis sur le modèle 2017 de cette grande voyageuse et en profite pour le comparer à la précédente génération à refroidissement air/huile.

La R 1200 RT, je la connais bien… C’est sans doute la meilleure routière actuelle sur le marché. Avec elle, j’ai vu du Pays.. Norvège, Highlands, Irlande, Danemark, SuèdePays de GallesItalie… Fiable, sécurisante en toutes circonstances, très confortable, elle n’est pourtant pas exempte de défauts. Curieusement, de ce que j’ai pu lire dans la presse spécialisée, si nous sommes globalement d’accord sur les évidentes qualités de cette moto, je ne trouve rien sur ce que je peux avoir à lui reprocher.

Lire la suite

Moto Technique

Yamaha 700 XTY – 10 ans déjà

Elle à maintenant 10 ans, au fil du temps j’ai fait évoluer cette moto pour plus de polyvalence sur petites routes et chemins. Fini les pneus enduro, la démultiplication ultra courte, le comportement moteur radical…
Nouveau bras oscillant, pneus trail, nouveaux amortisseurs, garde boue arrière et carter de chaîne sur mesure en fibre, démultiplication allongée, elle a gagné en confort et ergonomie ce qui a été sacrifié en performances pures. Point important, tout cela ne lui a pas fait prendre un gramme, elle à même perdu un peu de poids….

Lien vers l’article initial

Lire la suite

Pêle mêle Technique

Fujinon XF 23mm/f2 WR vs Voigtlander color Skopar 25mm/f4 sur Xpro-2

Fuji XF23/f2 vs Voigtlander 25mm/f4

A priori, mis à part leur focale très proche (35 contre 38mm en 24×26) tout oppose l’ultra classique et entièrement manuel Voigtlander color Skopar 25mm/f4  et le fuji XF 23mm/f2 petit dernier high tech de chez Fuji. Comparaison de ces 2 objectifs sur Xpro-2.

Voigtlander color Skopar 25mm/f4 (38mm en 24×36)
Jusque là utilisé sur mon défunt et bien aimé Xpro-1, cet objectif ultra compact m’a toujours donné entière satisfaction. Je connais bien ses limites liées à sa faible ouverture à f4 mais je sais surtout apprécier sa redoutable efficacité en photo de rue grâce à son extrême discrétion, sa très grande profondeur de champ native et à la possibilité de le régler très vite avec précision sans même le regarder.  (Voir article dédié au Voigtlander)

Fujinon XF 23mm/f2 WR (35mm en 24×26)
Sur le papier, cet objectif doit s’entendre à merveille avec le Xpro-2. Je n’ai jamais été tenté par le très  volumineux XF23mm/f1,4 bien trop intrusif pour la photo de rue. Ce nouveau 23/f2 est très compact bien qu’un peu long, surtout avec son curieux par soleil et le bouchon au bout. C’est un très bel objet, bien construit qui respire la solidité. Il est agréable à manipuler, ses commandes (diaphragme et mise au point) sont douces et précises. Le fait qu’il soit « Water résistant » est pour moi un vrai plus, même si je n’ai jamais eu de problème avec mes objectifs qui ne l’était pas, mais sous la pluie je devais toujours prendre mille précautions.

Lire la suite

Pêle mêle Technique

Mon fuji X-Pro1 est mort, vive le X-pro2 ?

Fuji X-Pro1 vs X-Pro2

L’idée n’est pas de faire ici un compte rendu détaillé sur le X-pro2, tout à déjà été dit, mesuré, décortiqué et retranscrit dans de nombreux articles (souvent très bien fichu) disponibles sur le web. Cet article vise simplement exprimer mon ressenti après passage du Fuji X-Pro1 que j’ai utilisé avec bonheur pendant 4 ans et son successeur le X-pro2 que je possède depuis peu.

Mon X-pro1, je le connaissais par cœur, nous étions devenu très potes, je lui pardonnais toutes ses faiblesses tant il me comblait par ailleurs. Il était un véritable complice. Avec lui, j’ai su très vite que jamais je ne reviendrais aux gros (et moches), lourds et intrusifs réflex numériques qui n’étaient plus du tout adaptés à l’idée que je me faisait de la photo.

Coup dur cet été quelques jours avant mon trip moto en Norvège, Après plus de 4 ans de très bons et loyaux services, mon Fuji X-Pro1 à baissé le rideau. Rien à faire pour relever, fini, kaput… C’est sur le marché d’Aligre devant un marchand de fruit qu’il aura fait sa dernière photo. C’est l’obturateur qui à lâché, le rideau reste désespérément baissé. Renseignement pris j’apprends que le coût pour le remplacer est d’environ 300€… Gloup’s. Mais au delà du coût, c’est le délai qui m’a coincé, environ 3 semaines sans boiter à quelques jours des vacances, ce n’est pas possible. Je me suis donc résigné à acheter  le X-pro2 (qui me faisait très envie depuis sa sortie). Je l’avais brièvement pris en mains à la FNAC, j’avais presque tout lu sur lui, je croyais savoir à peu près tout de lui. Et bien non, il en restait des choses à découvrir…

Alors, naïvement, je me suis dit que le « X-pro2 » ça allait être tout le plaisir du « 1 » sans ses faiblesses… Après 2 mois d’utilisation, le bilan n’est pas aussi tranché.

Marché d'Aligre, dernière photo faite avec mon Fuji Xpro-1 avant son baissé de rideau

Marché d’Aligre, dernière photo faite avec mon Fuji X-pro1 avant son baissé de rideau

 

Lire la suite

Pêle mêle Technique

Canon AV-1

Appareil photo argentique reflex commercialisé par Canon en 1979. Ce boitier robuste et simple d’utilisation à priorité ouverture donne aujourd’hui d’excellents résultats en photo noir et blanc avec des pellicules Ilford FP4 ou Delta 400 et ses objectifs à focales fixes Canon 35mm 1.2 SSC – 50mm 1.4 et le télé 135mm 2.5. Un adaptateur « Ikon » permet de monter ces objectifs sur le boitier Fuji X-Pro1 avec un coefficient multiplicateur de 1,53.

Lire la suite

Pêle mêle Technique

Fujifilm X-Pro1

Fujifilm X-Pro1 : le plaisir de revenir aux fondamentaux de la photo et d’aborder un reportage autrement qu’avec un gros et lourd reflex ultra sophistiqué.

Monté avec des courtes ou moyennes focales cet appareil dévoile tout son potentiel et son faible poids et encombrement sont un réel avantage en reportage.

Une des particularité de ce boitier, est de pouvoir travailler en très basse lumière à des sensibilités très élevés sans pour autant que la qualité d’image n’en pâtisse. Les objectifs Fujinon à grande ouverture contribuent à cette facilité de prise de vue dans des conditions d’éclairage difficile.

Son look vintage, ses commandes de vitesse par barillet et diaphragme par bague sur l’objectif nous font avec bonheur retrouver nos habitudes acquises avec nos vieux réflex argentiques. Cet appareil semble beaucoup moins perturber voir déranger les gens qui sont pris en photos. En revanche, pour photographier des oiseaux en vol ou une abeille occupée à butiner, ou une course de flat track sur une plage à Guernesey, le reflex avec un long zoom stabilisé reprend très largement le dessus.

Lire la suite

Pêle mêle Technique

Fujifilm X10

Le Fujifim X10 est un appareil photo très compact au look vintage muni de fonctions qui s’adressent directement aux amateurs de photo. Dans de nombreuses situations le X10 peut se révéler aussi performant qu’un gros reflex numérique. Bien protégé dans son étui en cuir, il est l’appareil idéal à avoir dans son sac au quotidien.

Tout comme son grand Frère le Fuji X-Pro1 cet appareil se montre particulièrement brillant en basse lumière grâce à la très bonne maitrise de la montée en iso.