Fujifilm X-Pro1

Fujifilm X-Pro1 : le plaisir de revenir aux fondamentaux de la photo et d’aborder un reportage autrement qu’avec un gros et lourd reflex ultra sophistiqué.

Monté avec des courtes ou moyennes focales cet appareil dévoile tout son potentiel et son faible poids et encombrement sont un réel avantage en reportage.

Une des particularité de ce boitier, est de pouvoir travailler en très basse lumière à des sensibilités très élevés sans pour autant que la qualité d’image n’en pâtisse. Les objectifs Fujinon à grande ouverture contribuent à cette facilité de prise de vue dans des conditions d’éclairage difficile.

Son look vintage, ses commandes de vitesse par barillet et diaphragme par bague sur l’objectif nous font avec bonheur retrouver nos habitudes acquises avec nos vieux réflex argentiques. Cet appareil semble beaucoup moins perturber voir déranger les gens qui sont pris en photos. En revanche, pour photographier des oiseaux en vol ou une abeille occupée à butiner, ou une course de flat track sur une plage à Guernesey, le reflex avec un long zoom stabilisé reprend très largement le dessus.

Fuji X Pro 1
Fuji X Pro 1 avec Objectif fujinon 35mm 1.4

Fuji X-Pro1 avec objectif Leica 50mm 2.8

Fuji X-Pro1 avec objectif Leica 50mm 2.8

Fuji X-Pro1 avec objectif Canon FD 50mm 1.4
Fuji X-Pro1 avec objectif Canon FD 50mm 1.4
Fuji X-Pro1 avec objectif Canon FD 135mm 2.5
Fuji X-Pro1 avec objectif Canon FD 135mm 2.5

Monté sur le X-Pro1, cet objectif Canon de 135mm (donnant en réalité un 206mm avec le coeficient multiplicateur) permet d’avoir un vrai télé de qualité. Revers de la médaille, vu la focale obtenue faire le point manuellement devient très délicat à main levée avec le grossissement x3 ou x10 nécessaire pour une bonne précision. Avec un trépied, tout rentre dans l’ordre, mais cela exclu les photos prises sur le vif.

 

Lien vers le site dédié Fujifilm X-pro1

close

Newsletter

Recevez les derniers reportages publiés

6 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

SYMPHORINOISrépondre
15 avril 2015 à 12 h 53 min

Bravo Fred pour vos photos.
Propriétaire depuis peu d’un XPro 1, j’ai été très intéressé par votre article sur le Voigtlander 25 mm.
J’aurais voulu savoir si, outre l’enregistrement dans le boîtier de la focale 25 mm, vous aviez du procéder à d’autres réglages dans le menu des objectifs ajoutés.
Bonne continuation.

Cordialement.

Fred Fleuryrépondre
15 avril 2015 à 12 h 58 min
– En réponse à: SYMPHORINOIS

Bonjour, merci pour votre commentaire. Non, je n’ai rien fait d’autre sur le boitier que de mentionner que la focale était de 25mm.

La nouvelle écluse du Coudray Montceaux | L'œil de Fredrépondre
1 août 2013 à 13 h 48 min

[…] à des photos noir et blanc avec option filtre rouge, toutes ces photos ont été faites avec un Fuji X-pro1 et le remarquable objectif XF 14mm 2,8. Comme sur mes autres albums, les photos n’ont pas […]

Exposition Keith Haring – Musée d'Art Moderne – Paris | L'œil de Fredrépondre
26 juillet 2013 à 7 h 37 min

[…] de très rares exceptions, ces photos ont été faites avec mon Fuji X-Pro1 et un objectif XF-14mm. Face à des œuvre de très grande taille, le 14mm Fuji (21mm une fois le […]

Les mariés du Champs de Mars | L'œil de Fredrépondre
13 juin 2013 à 5 h 02 min

[…] pour tous, y compris pour ceux venus de très très loin. Ces photos ont été faites avec mon Fuji X-pro1 et ses 3 objectifs 18, 35 et 60mm à focales fixes. Le boitier Fuji est particulièrement agréable […]

Canon AV-1 | L'œil de Fredrépondre
26 février 2013 à 6 h 47 min

[…] 2.5. Un adaptateur « Ikon » permet de monter ces objectifs sur le boitier Fuji X-Pro1 avec un coefficient multiplicateur de […]

Publier une réponse