Orlinski à Chamarande

Richard Orlinski à Chamarande

Sculpture de bêtes sauvage qui foutent les j’tons par Richard Orlinski au Château de Chamarande

close

Newsletter

Recevez les derniers reportages publiés

1 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

Noémie Rocher à Chamarande – L'oeil de Fredrépondre
29 janvier 2017 à 7 h 58 min

[…] passé, dans le château de Chamarande, elle disposait d’un espace trop petit dans l’expo Orlinsky. Cette fois elle est exposée seule, dans l’orangerie, et c’est très bien ainsi. […]

Publier une réponse