Browsing Tag

Paris

Exposition Paris

Gao Bo et Vincent Perez à la Maison Européenne de la Photographie

Gao BO à la Maison Européenne de la Photographie

La maison Européenne de la photographie m’a habitué à des programmations de grande qualité, (Je pense entre autre à Salgado et Bettina Reims) la règle est confirmé. Expositions très éclectiques en ce printemps 2017 ou se côtoient l’humain et l’inhumain. La découverte des sombres univers de Gao Bo est un véritable choc. Après un moment d’hésitation, j’ai choisi de traiter une partie de son travail en mode double expostion, ces superpositions d’images ont pour moi du sens face à l’extême dureté du sujet abordé (portraits de condamnées chinois avant leur execution).

A l’étage au dessus c’est la justesse qui prime dans la galerie de portraits saisis par Vincent Perez. 

Enfin, j’avoue avoir été moins touché par la collection photo de Bernard Plossu, même s’il y avait quelques très belles photos, peut être qu’après Gao Bo et Vincent Perez l’enchainement était trop difficile.

Lire la suite

Exposition

La France d’Avedon à la BNF

Richard Avedon

Le photographe américain Richard Avedon exposé à la Bibliothèque Nationale de France. Mode, portraits de personnalités, c’est sûr, même si de nombreuses retouches était souvent faites après les prises de vues, Richard Avedon savait saisir l’instant et faire parler les photos.

Lire la suite

Paris Voyages et promenades

Balade sur le toit de la Philharmonie de Paris

Sur le toit de la Philharmonie de Paris

C’est une évidence, même par temps gris, de par sa taille, ses formes et revètements très particuliers, la Philharmonie de Paris est très photogénique. Ca tombe bien, mon fuji X-pro2 et son grand angle (XF14  – 2.8) sont parfaitement adaptés à la situation. De très originales rampes sans marches permettent d’accéder aux nombreuses terrasses et au sommet de l’édifice. On en prend plein les yeux, évasion garantie durant l’ascension et la descente ! Vu la lumière, les contrastes et les couleurs sans intérêt, c’est le noir et blanc qui s’impose pour ce reportage.

Lire la suite

Exposition Paris

Monumenta 2016 – Huang Yong Ping – Empire

Monumenta 2016 - Huang Yong Ping - Empire

Monumenta 2016 : Installation de Huang Yong Ping déployée au Grand Palais à Paris, composée de 8 collines représentées par des conteners, d’un gigantesque serpent métallique, d’une grue porte conteners et d’un bicorne napoléonien posé sur une arche… Le décor est planté ! Evocation de la mondialisation, de la circulation des richesses, du pouvoir… avec ce reptile géant en acier, qui surmonte et se glisse autour des ilots de conteners pour finir la tête près du sol avec la gueule grande ouverte, prêt à tout engloutir…

Placée sous la nef du Grand Palais (plus de 6000 tones d’acier et de verre) Cette œuvre monumentale a parfaitement trouvé sa place. L’ossature monumentale du serpent d’acier tutoie avec grâce la structure de la nef, jamais je n’avais passé autant de temps la tête en l’air au Grand Palais…

Monumenta 2016 - Huang Yong Ping - Empire

Et puis, l’ensemble de l’œuvre avec par endroit jusqu’à 7 conteners empilés les uns sur les autres permet de mieux prendre conscience de la taille de l’édifice du Grand palais. Malgré le gigantisme de l’œuvre exposé, il reste partout énormément d’espace… A aucun moment je n’ai ressenti le moindre sentiment d’oppression. En quitant le lieu, je trouvait très rassurant que des hommes soient encore capable de réaliser de si grandes choses.

Lire la suite

Exposition Paris Voyages et promenades

La tête en l’air entre 2 visites d’ateliers d’artistes

Paris

Portes ouvertes des ateliers d’artistes du Père Lachaise à Paris. Ballade tête en l’air et nez au vent entre 2 visites d’ateliers.

Un quartier très sympa et une météo estivale, des conditions idéales pour aller à la rencontre d’artistes ayant ouvert la porte de leurs ateliers. Pas mal de belles rencontres à la clé… Stéphane Fauchille et ses peintures grand format, un type jovial, super à l’aise dans son trip, dont les commentaires sur ses toiles valent vraiment le détour… « Sur la toile des beattles j’ai fait Lenon plus petit car je l’aime moins et les gamins au sol sont leurs enfants cachés »….  Odile Stemmelin, enigmatique « Tisseuse de liens », Mireille Pinel et ses époux Arnolfini quelque peu revisités, Stéphane France esthète du noir et blanc, Wanda Savy et ses innombrables belles paires d’yeux, Alain Burosse et ses polaroids  retravaillés, Mehrzad Najand dont les personnages « pris de haut » qui avec leurs ombres portées m’on instantanément plongé dans l’ambiance New Yorkaise des peintures de Hopper.

Lire la suite

Exposition

Persona – Etrangement humain

Persona - Etrangement humain

Visite de la déroutante expostion « Persona – Etrangement humain » au Musée du Quai Branly, immersion dans un monde étrange ou l’autre se devine. De nombreuses et impressionantes animations se prétaient davantage à la vidéo qu’à la photo. J’ai tout de même essayé de faire passer à travers quelques cliché l’atmosphère ressentie.

« Les humains sont prédisposés à percevoir des personnes dans leur environnement, même et surtout lorsqu’elles sont invisibles. Des indices minimes – un type de mouvement, l’ébauche d’une forme… Suffisent à faire naître le sentiment d’être en présence d’une entité dotée d’intentions ».

Texte extrait de l’exposition

Deux œuvres animées m’on particulièrement marqué ; Les singes « Civilised Aspirations in Art, Monkeys and small time entrepreneurs » de Stan Wannet, qui justement singent une toile attribuée à Jérôme Bosh représentant un magicien faisant un tour devant un homme courbé face à lui. Puis « Le bon, la brute et le truand » œuvre de Christiaan Zwanikken ou 3 impressionnants robots à têtes d’oiseaux vous plongent dans une atmosphère hypnotique et troublante lorsqu’ils s’animent et se parlent.

"Le bon, la brute et le truand" Christiaan Zwanikken

Lire la suite