Browsing Category

Paris

Paris

Travaux en eaux profondes

Ouvrier à Paris

Remplacer les canalisations d’eau potable dans les rues de Paris, c’est un sacré bazar ! Un chantier s’est installé juste devant mon bureau, j’ai sympathisé avec les ouvriers/hommes grenouilles chargés des travaux. Le temps d’une courte pause, ils ont accepté de se faire tirer le portrait ! Lire la suite

Exposition Paris

Walker Evans au Centre Pompidou

Walker Evans au Centre Pompidou

Je ne connaissais pas Walker Evans et très franchement, j’ai été un peu déçu par cette expo. Mis à part quelques excellents portraits de gens qui travaillaient très dur dans l’Amérique profonde des années 30, la plupart de ses photos ne me racontaient rien et m’ont plutôt ennuyé. Heureusement, il y avait de très chouettes cloisons ajourées qui séparaient les différentes salles et à travers lesquelles je me suis un peu amusé. Détour ensuite par la très intéressante expo consacrée à Ross Lovegrove, et l’originale « Imprimer le monde » consacrée à l’impression 3D.

Lire la suite

Exposition Paris

Picasso primitif au Musée du Quai Branly

Expostion Picasso Primitif

Très belle exposition que nous propose le Musée du Quai Branly, Picasso Primitif, tout un programme…
Tout commence en 1900 puis les années défilent d’une salle à l’autre. Belle mise en scène très épurée dans cet immense espace, nombreux extrait de courrier ou citations, j’ai pris un immense plaisir à parcourir cette exposition et reconnaître (s’il en était besoin) l’évidence de la source d’inspiration qu’a pu avoir « l’art nègre » sur les travaux de Picasso. 

Lire la suite

Exposition Paris

Gao Bo et Vincent Perez à la Maison Européenne de la Photographie

Gao BO à la Maison Européenne de la Photographie

La maison Européenne de la photographie m’a habitué à des programmations de grande qualité, (Je pense entre autre à Salgado et Bettina Reims) la règle est confirmé. Expositions très éclectiques en ce printemps 2017 ou se côtoient l’humain et l’inhumain. La découverte des sombres univers de Gao Bo est un véritable choc. Après un moment d’hésitation, j’ai choisi de traiter une partie de son travail en mode double exposition, ces superpositions d’images ont pour moi du sens face à l’extrême dureté du sujet abordé (portraits de condamnées chinois avant leur exécution).

A l’étage au dessus c’est la justesse qui prime dans la galerie de portraits saisis par Vincent Perez. 

Enfin, j’avoue avoir été moins touché par la collection photo de Bernard Plossu, même s’il y avait quelques très belles photos, peut être qu’après Gao Bo et Vincent Perez l’enchaînement était trop difficile.

Lire la suite