Pêle mêle

La jeune fille à la perle encapsulée

Jeune fille à la perle - Simulation en capsules nespresso

D’un coté des capsules Nespresso usagées, de l’autre une envie de réinterpréter un tableau devenu icône peint par Vermeer il y aura bientôt 400 ans…

Grosse collecte nécessaire pour créer ce tableau, (720 capsules usagées) mais pour parvenir à déterminer « qui peut aller où » en fonction de la palette de couleur assez réduite proposée par Nespresso, un montage sur photoshop m’a été bien utile.  Il aurait été simple de repeindre certaines capules pour enrichir la gamme de couleur très limitée. Mais l’idée était de faire avec les capsules « en l’état ».

Reste à passer de la théorie à la pratique…

Une planche en medium, et 4 montants pour rigidifier l’ensemble un bon coup de rouleau en noir mat coté face. un tube de colle, un crayon une règle et c’est parti…

Pas simple de lui trouver une place dans la maison, tout près d’elle on ne distingue qu’un assemblage de capsules, avec quelques mètres de recul, là voila qui apparait comme par magie. A plus de 5 mètre de distance de doute, c’est bien elle…  Il est intéressant de constater comment notre imagination galope pour reconstituer ce tableau au fur et à mesure que l’on s’en éloigne..

Variation de thème à partir de capsules Nespresso usagées

 

La jeune fille à la perle - Work in progress

La jeune fille à la perle – Work in progress

 

Articles similaires

2 Comments

  • Reply
    Touché cloué - L'oeil de Fred
    9 avril 2017 at 9 h 10 min

    […] une libre interprétation de la jeune fille à la perle, variation de thème à partir de capsules Nespresso et reste de […]

  • Reply
    Céline RUELLE
    7 février 2017 at 11 h 07 min

    Bravo l’Artiste, belle conception !
    J’adore l’idée d’une seconde « vie »… bonne pour la planète !
    Merci pour le partage.
    A bientôt
    Céline

  • Poster un commentaire

    Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.